MagicTomato.ch, une des start-up finaliste du « MassChallenge Switzerland » sera présente lors de la cérémonie « Le Meilleur Du Web » 2017. Explications. 

Meilleur Du Web : Pouvez-vous nous expliquer le concept de MagicTomato.ch ?
Paul Charmillot : MagicTomato.ch facilite le quotidien des gens en alliant la praticité de la consommation et l’offre de produits sains. Les produits que nous proposons sont des produits non industriels c’est-à-dire issus d’artisans et/ou de commerçants locaux. Tout cela grâce à un modèle durable. Nous avons entièrement repensé le commerce de détail avec trois objectifs clés :

– La réduction du gaspillage alimentaire
– La réduction des emballages
– Ré-allouer le chiffre d’affaires des courses aux artisans locaux

MagicTomato.ch est la plateforme d’un marché de produits frais et locaux en ligne. Les clients s’approvisionnent à distance chez le poissonnier, le boucher, le fromager, le vigneron, le maraîcher.
Nous nous sommes aperçu que la livraison de produits à domicile constitue pour l’instant, la meilleure réponse au gaspillage alimentaire. Peut-être qu’à terme nous ouvrirons un magasin physique, mais nous souhaitons avant tout repenser le système des grandes surfaces : « Si l’on repartait de zéro, que ferait-on différemment ? ».
Auparavant je travaillais en banque dans le milieu entrepreneurial puis en joaillerie. C’est à travers mon expérience personnelle que l’envie de créer un projet éthique, durable et positif s’est installée en moi.

MDW : Quels sont les critères que retient MagicTomato.ch dans le choix des artisans ?
P.C. : Nous effectuons une phase d’exploration qui nous permet de trouver les artisans qui répondent à nos critères de qualité. Cette démarche en amont nous permet de sélectionner les artisans avec lesquels nous souhaitons collaborer. Il faut par exemple qu’ils soient indépendants, proposent des produits de qualité, exercent leur métier avec passion, connaissent leur marché et possèdent un « ancrage historique ». Nous restons bien évidemment ouverts aux nouvelles sollicitations en essayant toujours de voir, de quelles façons la plateforme correspond aux intérêts des artisans et si leur offre vient compléter la nôtre. MagicTomato.ch a réussi à « standardiser » le monde des artisans sans pour autant lui faire perdre ce qui le rend si unique.

MDW : Mêler anciennes pratiques (faire son marché) et nouveaux usages (commander en ligne) est-ce l’avenir ?
P.C. : Oui c’est une bonne chose de voir ces pratiques coexister. C’est appelé à fonctionner.

MDW : Quelle stratégie digitale menez-vous ?
P.C. : Nous utilisons Facebook et Google. Le premier constitue notre principal canal de communication, le second sert aux publicités display (achats d’espaces). Nous possédons également un compte Instagram même si nous sommes moins actifs sur ce réseau. Facebook nous sert à mobiliser notre communauté, à leur fournir du contenu. Récemment le concours mettant en jeu une fondue, en partenariat avec la Fromagerie Bruand SA, a connu un certain engouement. Cette stratégie nous permet de regrouper une population assez mélangée et d’avoir un suivi de nos clients en plus de l’emailing.

MDW : Quels sont les projets futurs de MagicTomato.ch ?
P.C. : Nous sommes en phase de développement. Les distinctions, les prix et les labels que nous recevons prouvent et confortent la cohérence et la justesse de notre projet. MagicTomato.ch fait partie des douze « Silver Winner » issus du MassChallenge Switzerland 2017 qui regroupait au départ 450 candidats. Récemment, nous avons été labélisés B-corp, une certification récente qui est accordée aux entreprises engagées pour le bien commun. Il regroupe 1200 entreprises dont les plus connues sont par exemple Pantagonia ou Ben & Jerry’s.

MDW : Quelques chiffres ? 
P.C. : Nous souhaitons rester assez discret sur ce sujet mais disons que MagicTomato.ch est en croissance permanente. Notre équipe de cinq salariés livrent plus de 1000 clients régionaux.

MDW : Comment faites-vous pour satisfaire toutes les demandes ?
P.C. : Le processus logistique constitue notre marque de fabrique. Disons que différentes variables interviennent dans l’organisation. Certains produits sont récupérés auprès de l’artisan juste avant la livraison du fait de leur fraîcheur. Notre principe est d’offrir une plateforme de commandes aux clients sans qu’ils aient à se soucier des aspects logistiques.

 MDW : Si vous deviez décrire MagicTomato.ch en trois mots ?
P.C. : Excellence du service, fraîcheur ultime et vrais produits

MDW : Un slogan ?
P.C. : Magic Tomato c’est le superhéros qui révolutionne les courses.

Propos de Paul Charmillot recueillis par Fanny Bancillon

Laisser un commentaire