The Shoe that Grows n’est pas le titre d’un dessin animé. Il s’agit plutôt d’une marque de chaussure qui porte bien son nom. Nous sommes, certes, loin des sneakers ou chaussures des célèbres marques conçus pour satisfaire l’appétit consommateur des shoes addicts mais bien pour chausser des enfants dans le monde qui n’ont pas les moyens de se payer des chaussures.

Sur terre, ce sont près de 300 millions d’enfants qui ne sont pas chaussées, et la marque estime que « deux milliards de personnes souffrent de maladies et de parasites transmis par le sol ».  Dans un contexte de pauvreté, il est parfois très difficile pour eux d’avoir accès à revêtement de pied. Même si des dons de chaussures sont effectués, comme tous les enfants du mondes, ceux-ci n’échappent pas à la croissance et tôt ou tard, ces mêmes enfants se retrouvent avec des chaussures qui ne sont plus à leur taille.
Un jour, sur le chemin le menant à l’Eglise au Kenya, Kenton Lee constata que la petite fille qui l’accompagnait, marchait avec des chaussures trop petites pour elle. Il tient alors à leur trouver une solution et l’idée germa dans son esprit en 2007: inventer une paire de chaussure capable de grandir en même temps que ces enfants. The Shoe that grows est une paire de soulier qui s’adapte à la croissance d’un enfant et a une capacité de survie de cinq ans. Les matériaux sont très simples : cuir, du caoutchouc compressé et des fermoirs ajustables à trois endroits qui permettent d’accompagner l’enfant durant 5 ans. Le transport de cette innovation se fait également très simplement avec des sacs faits de cordes qui peuvent servir de sac scolaire. Et sachez que plus vous achetez de paires, moins elles vous coûtent, le prix d’une shoe that grows unique étant de 30$. Il vous est aussi possible de faire un don via le site internet the shoethatgrows.org

 

Source: Theshoethatgrows

Laisser un commentaire