Depuis la première présentation de l’oculus il y a deux ans, la réalité virtuelle est devenue la spécialité de la GDC. MindMaze, la start-up lausannoise, y a fait forte impression. Leur système MindLeap est la bonne surprise de la conférence, qui s’est déroulée du 2 au 6 mars à San Francisco.

Le terrain de la réalité virtuelle, qui pendant longtemps apparaissait comme un doux rêve geek utopique, est aujourd’hui investi par les plus grands développeurs de ce monde. Mais à la dernière Game Developers Conference à San Francisco, c’est une start-up suisse, qui plus est romande, qui a su s’imposer dans le monde de la réalité augmentée. Si Samsung avec son Gear VR  et le Vive d’HTC sont clairement attendus au tournant, Mindmaze a, quant à elle, surpris tout son monde grâce à une formidable reconversion du médical au gaming.

2-playingavide_w_600

Deux atouts de MindLeap

Au-delà d’offrir une expérience similaire à celle de ses concurrents, le MindLeap promet une immersion plus profonde grâce à une caméra de type Kinect  et un bonnet de capteurs d’activité cérébrale. La première permet la mise en interaction du corps dans le monde virtuel, ce qui veut dire pas de manettes. Le second se présente comme LA révolution en termes de VR. Issue du domaine des neurosciences, la prise en considération de l’activité cérébrale permettra au système de connaître les mouvements mais aussi les émotions ressenties par l’utilisateur. De là à voir un jeu ajuster ses actions à l’état d’esprit du joueur, il n’y a qu’un pas.

La Suisse : centre névralgique de la réalité augmentée ?

Les lausannois ont également profité de la conférence pour annoncer qu’un financement à hauteur de 8,5 millions de dollars a pu être soulevé et sera utilisé pour la commercialisation du produit. Encore au stade de prototype, le produit sera mis à disposition des développeurs de jeux vidéo dans les prochains mois pour Xbox et Playstation, mais aussi pour les systèmes iOS et Android.

MindMaze n’est pas seule en Suisse à s’imposer dans le domaine. Suite à la récente commercialisation du Samsung Gear VR, Ozwe, start-up également lausannoise, s’est hissé en tête des ventes de l’oculus store avec son jeu Anshar Wars.

Laisser un commentaire