Rien, non rien, n’est plus agaçant que de se voir gâcher la fin d’un film, d’un bouquin ou d’une série. Il nous est déjà arrivé à tous de lire un tweet révélant le dénouement d’une intrigue. L’inadvertance d’un petit malin qui révèle sans prévenir une information clé sur la Toile peut faire bien des dégâts.

Les habitués des séries le savent bien : au lendemain de la sortie d’un épisode, si on ne l’a pas encore vu, Facebook et Twitter sont à bannir. Par peur d’apprendre accidentellement la mort de son personnage préféré, ils fuient les flux d’actualités des réseaux sociaux comme la peste. Et pourtant ce cauchemar pourrait bien prendre fin. Le plus célèbre des moteurs de recherche est en train de concevoir une solution: un système « anti-spoilers » pour nous protéger de ces mésaventures. Google a déposé le brevet mardi 7 avril dernier. Le système serait capable de détecter votre avancée dans une série, un livre ou autre et ainsi vous prévenir lorsque du contenu contient des informations non désirées. Encore encore mieux: il pourrait les masquer.

Biensûr, le dépôt d’un brevet ne signifie pas forcément que le système verra le jour. Mais à l’heure où la consommation de séries et de film se fait de plus en plus sur Netflix et autres plate-formes VOD, l’outil semble crédible.  Et soyons honnête, il serait tellement agréable de ne plus lire qu’à la fin Belle se marie avec la Bête, que dans le dernier livre de Harry Potter, Fred meurt, et que dans Games of Thrones, Jon Snow… Par contre, pour les faux-amis qui vous raconte l’épisode de vive-voix et dans son intégrité le lendemain matin, Google ne peut malheureusement rien pour vous.

Source: Le Monde, Chroniques des (R)évolutions Numériques

Laisser un commentaire