Lorsque l’on pense à une île, nous pensons sable blanc, un soleil plein, une chaleur douce, un vent marin rafraichissant et si possible, avec un cocktail à la main. L’île de Java n’est pas censée faire exception, les paysages sont à couper le souffle et les activités ne manquent pas. Á un détail près : le zoo de Surabaya en Indonésie qu’on ne visiterait pour rien au monde.

Deux pétitions circulent déjà pour la fermeture de ce zoo de la mort (change.org et peta.org) car les conditions de détention de ces animaux ont atteint un niveau de danger extrême pour ces derniers. En effet, le taux de mortalité est de 25 décès par mois (pour 4000 pensionnaires) même si ce taux est passé à 18 morts par mois à la suite de la désignation d’un nouveau gestionnaire. Mais les morts n’en sont pas moins extrêmement brutales : dans le ventre d’une girafe décédée furent trouvés près de 20 kilos de déchets plastiques, la girafe se nourrissait des ordures des visiteurs. Les animaux sont en malnutritions car il arrive fréquemment que le personnel revende au marché la viande qui leur était destinée.

Le Zoo fut ouvert en 1961 par les hollandais mais ces dernières années, es animaux mènent une véritable vie de forçat dans ce bagne aux allures d’un couloir de la mort : surpopulation, vétusté des locaux, personnel incompétent et mauvais traitement rapprochent incessamment ces bêtes de la grande faucheuse. Seule la rentabilité économique est mise à l’honneur dans ce zoo, les animaux ne représentant qu’une source de revenus financier. D’ailleurs, les disparitions d’animaux dont la carcasse vaut un prix d’or sur le marché noir sont courantes.

Selon le BKBSI (Indonesian Zoo and Aquarium Association), la situation déplorable du zoo est liée à un problème de politique : « Notre organisation a tenté et réussi à obtenir plusieurs changements dans l’amélioration du bien-être animal au zoo, dans ses infrastructures et les ressources humaines, mais avec le manque de compréhension en matière de conservation et de gestion du zoo du maire de Surabaya – influencé par l’équipe privée qui travaille au zoo – le cas du zoo de Surabaya est devenu encore plus compliqué » a confié le responsable du BKBSI.

En attendant, les morts se répètent toujours plus affreuses les unes que les autres.

Sources: Indonésie : l’enfer du zoo de Surabaya, le  » zoo de la mort »
               Surabaya, le zoo de la mort
               Un lion meurt dans « le zoo de la mort » de Surabaya en Indonésie
               images

Laisser un commentaire